Sans Tabou: équipement des Fama, le silence de l’opposition

Jalousie politique ou myopie politique, l’on peine à trouver le qualificatif juste qui sied au silence incompréhensible de l’opposition après les nombreux efforts du régime Ibrahim Boubacar KEITA pour équiper les forces armées et de sécurité. Un véritable paradoxe de la part de l’opposition qui a crié sur tous les toits le manque ou/et l’insuffisance d’équipement et les moyens obsolètes de nos forces armées et de sécurité.

Maintenant que la reconstitution de la force de frappe de l’armée devient de plus en plus une réalité, l’opposition devrait avoir le courage de reconnaitre aux autorités ces efforts louables supportés par le budget national. Mais hélas, les responsables de l’opposition qui sont pourtant prompts à produire des communiqués pour des choses insensées ont jusque-là brillé par un silence de cimetière par rapport à l’acquisition et l’inauguration de nouveaux aéronefs pour l’armée.

Cette opposition n’a jamais manqué l’occasion pour présenter notre armée comme le maillon faible de la sous-région, une armée moins équipée et vulnérable à toutes sortes d’attaques. Les appels émanent des responsables de l’opposition pour renforcer les capacités des FAMA ont été longtemps une mélodie dans les oreilles des tenants du pouvoir. Pendant que les actions concrètes dans le cadre de l’équipement des forces armées se multiplient, l’opposition est gagnée par une myopie politique qui la rend incapable de saluer les avancées d’un régime qui se bat pour la souveraineté du pays.

Après les dotations en moyens roulants, en armes individuelles et collectives, en tenues militaires, bref les efforts colossaux entrepris pour l’amélioration des conditions de vie et de travail des forces armées et de sécurité, le régime d’Ibrahim Boubacar KEITA vient de réceptionner plusieurs aéronefs, dont deux hélicoptères Mi-35M. Fournis par Russian Helicopters, des avions de chasse qui viennent renforcer les capacités d’attaque de nos militaires qui font face à des menaces terroristes et djihadistes au quotidien.

Les deux Mi-35M de Russian Helicopters permettront désormais aux FAMA de mener des missions de transport et d’attaque. D’après Russian Helicopters, la capacité du Mi-35M à pouvoir voler « en toutes conditions météorologiques » et dans des reliefs variés en fait un hélicoptère très performant.

Il est désormais un secret de polichinelle que notre outil de défense nationale est en cours de reconstruction. Mieux, d’importants efforts de formation, de recrutement et de réarmement moral et psychologique de notre armée sont en cours et bien perceptible par la population qui se rassure de mieux en mieux.

Le chef suprême des armées, le président Ibrahim Boubacar KEITA, est en train d’honorer son engagement à corriger les dysfonctionnements majeurs, qui ont longtemps gangréné notre outil de défense et de sécurité.

Pour ce faire, une loi de programmation militaire a été adoptée. Sa mise en œuvre permettra de consacrer la montée en puissance de notre outil de défense sur les cinq prochaines années. Des résultats tangibles sont déjà perceptibles dans ce sens. Nos Forces de défense et de sécurité, qui étaient à terre, se relèvent progressivement dans le feu de l’action quotidienne qui contribue à leur aguerrissement. C’est ainsi que les efforts ont aussi concerné la formation de 50 pilotes et 100 techniciens d’aviation.

Tout Malien devrait être fier de l’engagement du chef de l’État qui est en train de se battre pour remettre sur pied les unités de défense de la patrie, condition primordiale pour assurer la souveraineté du pays. Cet exploit du régime mérite autant une appréciation positive d’une opposition qui se bat pour l’intérêt général.
Jalousie politique quand tu nous tiens !

PAR MODIBO KONE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *