Présidentielle de 2018 : un autre cadre de l’Adéma se lance dans la bataille

Son nom ? Barazi Amar Touré. Il est actuellement le président de la commission administrative du bureau national de l’Adéma/PASJ. Il a décidé de briguer la magistrature suprême du pays à travers sa formation politique l’Alliance pour la démocratie au Mali-Parti africain pour solidarité et la justice (Adéma/PASJ).

 

barazi amar toure candidat presidentielle adema pasj

Autrement dit, il est candidat à la candidature du parti à la présidentielle de 2018. Il rejoint ainsi le starting-block le maire de la Commune urbaine de Sikasso, Kalifa Sanogo, lequel, le samedi dernier à travers un géant meeting tenu au Kénédougou, a préféré s’en remettre à la décision du Comité exécutif du parti alors que ses partis le pressent de s’engager dans la bataille.

Barazi Amar Touré, en militant discipliné, soumettra aussi sa candidature à la sanction du peuple Adéma. Lui et Kalifa Sanogo ont un autre potentiel concurrent en face : Moustapha Dicko, 4e vice-président du Comité exécutif, et plusieurs fois ministre. Il ne cache plus son intention de se présenter à la candidature du parti à la présidentielle prochaine. Reste le cas Dramane Dembélé, ancien ministre du président IBK, et ancien candidat du parti à la présidentielle. Il n’a pas encore exprimé ses intentions, mais il est du camp de ceux qui militent pour une candidature interne à l’Adéma en 2018.

Pour revenir à Barazi Amar Touré, il faut dire qu’il est aussi président de la commission administrative du bureau national de l’Adéma/PASJIl préside aussi l’union des exploitants d’adduction d’eau potable du Mali (UEAEP) ; le conseil patronal de la région de Gao. Bien connu dans le monde des affaires, il est le PDG d’ETM SA (Energie Tilgaz Mali SA).

A. Diakité

 

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *