Un Malien à la tête du Centre National de Coordination du Mécanisme d’Alerte Précoce et de Réponse

Le Président de la République, son excellence Ibrahim Boubacar Keita et son homologue togolais Faure Gnassingbé, président en exercice de la CEDEAO ont coprésidé le samedi 14 octobre2017 la cérémonie d’inauguration du Centre National de Coordination du Mécanisme d’Alerte Précoce. Ce centre est désormais dirigé par le colonel-major Ibrahim Fané.

 

ibk ibrahim boubacar keita mali president colonel major ibrahima fane directeur chef Centre National Coordination mecanisme alerte precoce reponse Marcel Alain de Souza cedeao

Le mécanisme d’Alerte Précoce est d’une importance capitale pour la CEDEAO, c’est pourquoi le président en exercice de l’organisation était présent à la cérémonie.  Il s’agit d’un système d’information rapide situant les évènements, les situations qui peuvent toucher ou qui constituent une menace pour les populations. L’objectif est de créer un maillage au niveau des 15 pays de la CEDEAO pour pouvoir décrypter par anticipation les informations d’ordre sécuritaire. 

Selon le Président de la commission de la CEDEAO, Marcel Alain de Souza, la région est exposée à l’insécurité et au terrorisme. Il a noté que lorsqu’on parle de mécanisme d’alerte précoce, il s’agit d’un dispositif pour prévenir les intempéries naturelles, la sécurité alimentaire et les situations sanitaires. M De Souza a souligné que le mécanisme d’alerte précoce symbolise la solidarité entre les pays membres de la CEDEAO. Il a affirmé que l’organisation doit avoir les instruments d’analyse rapide pour faire face aux menaces. 

Pour lui il faut travailler pour le renforcement des réponses rapides lorsque la menace est amorcée. Il a remercié les Etats-Unis pour leur contribution à hauteur de 02 milliards de FCFA pour la mise en place de ce centre. Il a rendu hommage à l’USAID pour son engagement à assurer les salaires du personnel de cette structure jusqu’en décembre 2019. Le président de la commission de la CEDEAO a déclaré que le mécanisme couvre 05 pays dont le Mali, le Libéria, la Guinée Bissau, le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire. Il a conclu en affirmant que l’objectif final est de couvrir l’ensemble des 15 pays de la CEDEAO. 

Le chargé des affaires de l’ambassade des USA, M Grégory Garland a signalé que ce centre augmentera la capacité de réaction du Mali et la CEDEAO. Il a ajouté que le but est d’apporter des solutions africaines aux problèmes africains. Pour lui il s’agit de consolider les acquis. 

Il a remis les clés du nouveau véhicule au Président Faure qui les a ensuite remises au président malien IBK. Après la remise des clés du tout nouveau véhicule, IBK et son hôte sont allés à la découverte de la plaque dudit centre. Une visite guidée des locaux a mis fin à la cérémonie.
S/Lt. N. Dakouo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *