Le Premier ministre face aux internautes: « Nous n’avons pas d’autres choix que d’espérer. Kidal fait partie intégrante du Mali »

Le chef du gouvernement malien, Abdoulaye Idrissa Maiga a répondu à quelques questions des internautes via Facebook ce mercredi 02 aout 2017. Ci-dessous quelques questions-réponses lors des échanges du premier Ministre avec les internautes:

Ganaba Yaya: Bonjour Monsieur le ministre y a-t-il un espoir que kidal retourne dans le Mali et si oui quand? Et toutes ces forces étrangères au Mali qu’elles sont leurs missions? puisque il ya toujours pas de paix au nord de notre pays. Merci

Primature du Mali: Nous n’avons pas d’autres choix que d’ espérer. Kidal fait partie intégrante du Mali.

Ben Diakite: Vous semblez être quelqu’un de sérieux, mais hélas, vous êtes à la tête du Gouvernement d’un « budgétivore » pour son propre luxe.

Primature du Mali: Nous sommes sensibles à vos observations et remarques et nous en tiendrons compte. Vos réactions et suggestions sont utiles et peuvent nous aider dans nos efforts de  rationalisations des dépenses publiques.

Keith Athena Habib: Le monde a brusquement changé depuis 2006, Monsieur le Ministre vous comprendrez que chaque Malien a l’amour de ce pays en sa maniere. Les points de divergences ne sauraient faire les uns des enemis de cette nation. Je salue cette initiative qui est la vôtre de partir a la rencontre de cete nouvelle génération qui ne demande qu’a être écouté.

Primature du Mali: Oui le monde a véritablement changé. je ne doute pas de votre amour pour le Mali, je vous félicite pour votre largesse d’esprit. Je note que vous êtes partisan d’échanges fraternels ou la force des arguments l’emporte sur la passion. Restons toujours positifs!

Mohamed Sagara: Mr le premier ministre pourquoi vendre la carte NINA aux maliens de l’extérieur, ne sont -il pas des citoyens comme ceux de l’intéreur?

Primature du Mali: Nous sommes conscients des difficultés inhérentes à l’acquisition de la carte NINA et nous savons qu’il y a des dispositions à prendre pour palier ces difficultés. Il n’est pas normal qu’un citoyen qui remplit les conditions ne puisse pas être en possession de sa carte NINA.

Pacha Diaby : Bonsoir mr le premier ministre je suis un malien résident au Congo Kinshasa ma question quand est-ce que les forces vont quitte le mali car pour moi le vrai problème du mali c’est eux

Primature du Mali : Bonsoir Monsieur DIABY comment aller dans ce beau pays du Congo les forces étrangères Minusma et Barkhane ont une mission qui leur ont été défini par la communauté international dans le cas de la Minusma et par nos amies français en ce qui concerne Barkhane comme vous le savez sans doute le Mali est toujours confronté à des situation sécuritaire très sérieuses nous espérons qu’avec les perspectives d’organisation dans le cadre de G5 Sahel les choses vont certainement évoluer.

Malijet

One Response to Le Premier ministre face aux internautes: « Nous n’avons pas d’autres choix que d’espérer. Kidal fait partie intégrante du Mali »

  1. BENSAOUD dit :

    Excellente initiative. Fait honneur à toute l’Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *