Enfin l’armée malienne en position offensive

Longtemps confinées dans leurs casernes respectives – au point d’en devenir des proies facilement prenables -, les troupes maliennes au Nord comme au centre sortent peu à peu de leur torpeur.

Elles prennent désormais de l’initiative et l’agressivité est désormais de leur côté car elles se permettent de traquer l’ennemi jusque dans ses retranchements naguère infranchissables. Il n’est pas rare, par exemple, de voir des contingents des Famas en pleine patrouille dans certaines zones jadis très redoutables.

C’est le cas du cercle de Douentza où les nombreuses fouilles de citoyens et contrées suspects, sans dénicher pour l’heure de djihadistes et d’arsenaux de guerre, sont assimilables quand même à de vrais coups de pied dans leur fourmilière.

En définitive, la peur et la débandade ont véritablement changé de camp et, à l’évidence, l’armée se défend moins qu’elle ne fait trembler en passant à l’offensive. En conséquence : elle accuse proportionnellement beaucoup moins de pertes tant en hommes qu’en matériels.

La Rédaction

Source: Le Reporter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *