Brève de la rédaction : Accueil pompeux de Ras Bath : violente agitation d’IBK

Les services des renseignements font visiblement de gros efforts pour transmettre, le plus fidèlement possible, la situation qui prévaut dans une grande partie pays.

youssouf mohamed aly bathily ras bath foule marche accueil

L’évènement marquant de la semaine, c’est bien l’arrivée du porte-parole du collectif pour la défense de la République(CDR) Ras Bath.

A la lecture du bulletin de renseignements de la journée le 3 Aout sur l’arrivée de Ras Bath, des passages ont provoqué l’hystérie du chef de l’Etat : d’abord « Soit le président retire son projet de loi, soit on lui retire le pouvoir » ensuite « un seul cheveu de Rasta, IBK et sa famille seront massacrés ». Le Président aurait jeté le bulletin et a quitté le salon en bourdonnant les deux mains au ciel. Le peut m’a trahi, a-t-il dit avant d’implorer dieu afin de ne pas finir comme ATT. Son médecin traitant, le Pr Diarra était venu en urgence sur demande de Karim Kéita pour lui donner des calmants.

Dans la même soirée du 3 août, IBK a reçu les messages de 4 chefs d’état de la sous-région et d’un responsable du Quai d’Orsay de la France, tous préoccupés par la tournure des événements. La situation laisse le Président sans voix et l’amène  sans cesse  à invoquer Allah.

……………………………………………………

VENDREDI DE SACRIFICES A SEBENICORO : 5 MARABOUTS IMPLORENT SEPAREMENT LE BON DIEU !

Le feu semble s’étendre jusqu’à la famille présidentielle ces derniers jours. La journée du vendredi passé a été marquée par beaucoup de sacrifices. Selon nos sources, bien introduites, la femme d’un frère de la première dame aurait transporté plusieurs sortes de médicaments pour un certain nombre de rituels.

Cinq marabouts, tous vieux, se sont succédé dans l’arrière-cour de la résidence présidentielle qui était interdite au personnel. Toujours selon les mêmes sources, la première dame, sérieusement inquiète, a alterné les va et vient jusqu’à l’heure de la prière du vendredi. Après les sacrifices, deux de ces marabouts ont révélé que la contestation prendra fin avec un grand rapport de Ras Bath sur les responsables de l’opposition.

…………………………………………………

QUE SON AMBASSADRICE LISE BIEN ÇA !!!

La France exagère !

Après le sit-in devant l’ambassade de France au Mali pour dénoncer l’ingérence de Paris dans la crise sécuritaire qui secoue notre pays depuis plusieurs années, et singulièrement la situation qui prévaut à Kidal, l’ambassadrice de France au Mali a publié un communiqué dans lequel elle rejette toute ingérence des autorités Françaises sous quelque forme que ce soit. Personnellement, lorsque j’ai lu ledit communiqué, j’en ai beaucoup rigolé. Et J’avoue que je voulais m’abstenir de tout commentaire du communiqué malgré la profonde colère que j’ai ressentie après lecture. Mais, mon amour profond pour le Mali me pousse finalement à sortir de mon silence.

Cependant, le communiqué indique qu’il s’agit juste des “allégations” qui n’ont aucun fondement. Alors, je voudrais que l’ambassadrice du pays légendaire des droits de l’homme nous explique clairement et sans démagogie ces faits:

– le traitement particulier du cas de Kidal qui, jusqu’à preuve du contraire, reste une ville malienne.

– l’opposition manifeste de Paris à l’entrée de l’armée malienne dans la ville de Kidal pour des raisons inavouées.

– le caractère douteux, fallacieux et mafieux des relations entre la force Barkhane et certains groupes armés, notamment la CMA.

– la négligence manifeste de la MINUSMA et de Barkhane face aux attaques des populations civiles de certaines localités par des groupuscules terroristes.

– le désarmement incongru du GATIA par la force Barkhane au profit de la CMA.

– le laxisme ou l’attitude saugrenue de la MINUSMA et Barkhane à chaque fois que des populations civiles sont injustement attaquées par certains groupes armés.

– le non désarmement des groupes armés qui était pourtant l’un des points cruciaux pour la mise en œuvre de l’accord d’Alger.

– Certaines opérations militaires inexpliquées et injustifiées des forces Françaises présentes sur le terrain.

– l’isolement injuste et inacceptable de l’armée malienne lors de plusieurs opérations militaires de Barkhane dans plusieurs localités du Nord.

Ceux-ci sont des faits avérés qui expliquent largement l’ingérence du pays légendaire des droits de l’homme dans la crise malienne.

En conclusion, que les autorités françaises sachent que la jeunesse consciente ne restera plus les bras croisés et qu’elle fera désormais  tout pour que toutes les forces d’occupation soient chassées du Mali afin que notre pays retrouve sa stabilité et son unité.

 

Source:  Le Figaro du Mali

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *